Durant le confinement, les DJs ont dû se réinventer. Pas de boîtes, pas de festivals, tout se faisait en ligne et continue d'ailleurs de se passer en ligne. Des plateformes comme Facebook et YouTube permettent aux DJs stars comme Carl Cox ou encore Bob Sinclar de diffuser des sets d'environ une heure pour divertir et garder le contact avec leur communauté. Les réseaux sociaux aident également les DJs avec une popularité plus petite.

Facebook n'est pas un lieu de partage pour la musique

À compter du 1er octobre les règles vont changer, notamment sur Facebook. En effet, le réseau social de Mark Zuckerberg va mettre en place de nouvelles règles sur les DJs sets en live. La règle en question explique " Les gens utilisent nos produits pour partager du contenu avec leur famille et leurs amis. N'oubliez pas que vous restez seul responsable du contenu que vous publiez, y compris de la musique qui y figure. Rien dans ces conditions ne constitue une autorisation de notre part concernant l'utilisation de la musique sur l'un de nos produits. L'utilisation de musique à des fins commerciales ou non personnelles en particulier est interdite, sauf si vous avez obtenu les licences appropriées. Vous ne pouvez pas utiliser les vidéos sur nos produits pour créer une expérience d'écoute de musique. Toutefois, si vous utilisez des vidéos sur nos produits pour créer une expérience d'écoute de musique pour vous-même ou pour d'autres personnes, vos vidéos seront bloquées et votre page, profil ou groupe pourra être supprimé. Cela inclut le Live. Si vous publiez un contenu qui contient de la musique appartenant à quelqu'un d'autre, votre contenu peut être bloqué ou peut être examiné par le titulaire des droits applicables et retiré si votre utilisation de cette musique n'est pas dûment autorisée."

Les DJs vont devoir se rendre sur d'autres plateformes

En gros Facebook est fait pour partager oui, mais du contenu avec sa famille ou ses amis et non pas de la musique (GENIAL). Les produits dont Facebook parlent sont donc Facebook, mais également Instagram. Certains DJs notamment les plus gros devraient probablement bénéficier de passe droit.

Cependant, pour les DJs moins connus, ces derniers vont devoir se déplacer sur d'autres plateformes comme Twitch, Mixcloud Live, YouTube...