Non je n'ai pas craqué et ce n'est pas une fake news. Alors que les tests pour savoir si on a la COVID-19 ou non se font par le nez, par le sang, grâce à la salive et même via les fesses (bon uniquement en Chine), un nouveau test pourrait voir le jour. Une chercheuse Lilloise travaille sur un test qui pourrait se faire en quelques minutes, via un téléphone.

Les résultats au bout de 10 minutes

Ce test est basé sur un téléphone donc. À ce dernier, on connecte une clé USB et une petite bandelette de détection avec une gouttelette d'échantillon, explique Sabine Szunerits professeur des universités à Lille, à l'origine de ce test.

Le projet est nommé Cordial de test. Au bout de 10 minutes, il est possible de savoir si on est positif ou négatif à la COVID-19.

Un test qui pourrait être industrialisé

L'échantillon ne peut pas être pris comme ça, il faut qu'un professionnel le fasse.

Cette technologie devrait être prête et opérationnelle d'ici quelques semaines. Au niveau des résultats obtenus, Sabine Szunertis explique "On sait que notre test a des concordances avec des tests PCR négatifs et positifs de 88%, ce qui est très bien". Des tests cliniques ont également été réalisés.

Prochaine étape : trouver un industriel pour partager l'aventure et donc faire plus de tests !