Une semaine après le premier article, voici le second d'une longue série, on l'espère. Semaine plutôt calme niveau sport, sans grosses échéances mais quelques informations importantes néanmoins. Ici, il n'y a pas seulement le foot et le rugby qui auront leur place, mais bel et bien tous les sports confondus. Attention récap de la semaine 8.

Les français sur le podium à Bansko

C'est une belle semaine pour la France en ski alpin. Mathieu Faivre, champion du monde en titre, est venu décrocher en Bulgarie sa deuxième victoire en coupe du monde lors du Géant de Bansko. Son compatriote Alexis Pinturault a quant à lui fini sur le podium à la troisième place, une belle semaine pour la France.

Mathieu Faivre avec son trophée

Après une première manche de haut vol lui permettant de creuser l'écart avec ses concurrents, sa performance lui a permis de s'élancer avec le meilleur des dossards, en dernier.

Cette fois, nul doute, il a assuré sa descente sans aucune frayeur. Il signe certes le 12 ème temps de la manche, mais celui-ci a été largement suffisant pour maintenir l'écart avec ses adversaires et confirmer sa deuxième victoire en coupe du monde.

Dans la course au gros globe, Alexis Pinturault reste néanmoins en tête du classement.

Ligue 1 : Le PSG fait la bonne opération du week-end

Le choc du week-end c'était bel et bien l'olympico (Marseille-Lyon), mais on est un peu resté sur notre faim. 1-1 au terme des 90 minutes, l'objectif de Lyon était de recoller avec le Paris-Saint-Germain facilement victorieux à Dijon (4-0) et se rapprocher de Lille, stoppé à domicile par Strasbourg (1-1).

Avant match Marseille-Lyon

Les marseillais quant à eux après une semaine marquée par l'éviction de leur président Jacques-Henri Eyraud et l'arrivée de leur nouvel entraîneur Jorge Sampaoli avait pour objectif de renouer avec le succès et revenir côtoyer les places européennes.

Bon 7ème après un parcours européen catastrophique, l'OM est dans une spirale négative et ne demande qu'à en sortir. Après tout, faire match nul contre le 3ème de ligue, ce n'est pas un si mauvais résultat que ça pour les hommes de Frank McCourt.

Au niveau du classement, Lille reste en tête du championnat avec 59 points, son dauphin le Paris-Saint-Germain compte 57 points, suivi par Lyon en troisième place avec une longueur de retard, 56 points. Marseille 7ème avec 39 points est à 16 points de Monaco, 4ème, synonyme de qualification européenne.

France-Écosse reporté

C'est officiel depuis la semaine dernière, après un nouveau cas positif contracté au sein de l'effectif, le match France-Écosse qui devait se tenir dimanche dernier a été reporté à une date ultérieure (probablement le 25 mars).

C'est le président de la Fédération Française de Rugby (FFR), Bernard Laporte qui l'a confirmé au micro de France 3, qu'effectivement, le sélectionneur Fabien Galthié est sorti de la bulle sanitaire pour se rendre à un match de son fils. Le président de la FFR n'accable cependant pas son sélectionneur et continue de lui apporter tout son soutien.

Fabien Galthié et Bernard Laporte

Le tournoi des VI nations se s'arrête pas pour autant. Le pays de Galles réalise sa troisième victoire en autant de matchs avec un large succès face au XV de la rose (40-24). Dans le même temps l'Irlande se balade face à l'Italie (48-10).

6,06

Renaud Lavillenie en saut

C'est le chiffre clé du week-end à retenir. Lors d'un évènement organisé dans sa ville (Clermont-Ferrand), Renaud Lavillenie a passé une barre situé à 6,06m. Le champion olympique français 2012, signe ici, sa 3ème meilleure performance.

Après une contre-performance aux championnats de France, laissant son frère Valentin Lavillenie être sacré, le champion français revient en forme cette saison grâce à une régularité de ses meilleures années. Depuis 2014 c'est son meilleur saut, de bonne augure à l'approche des Jeux Olympiques... Si la COVID nous y autorise.