Tu fais peut être partie de ces personnes qui ADORENT commander sur des sites comme SheIn, Amazon, Wish, AliExpress, Asos et j'en passe. Je ne t'en veux pas, je comprends. Si ça se trouve tu fais même du dropshipping, bref. Dans certains cas, tes colis peuvent prendre plusieurs jours à arriver, tu peux payer des frais de douane, bref la joie des commandes à l'étranger.

La mauvaise nouvelle, c'est qu'à partir du 1er juillet, les prix sur ces sites vont peut être s'envoler. Pourquoi ? À cause de la nouvelle taxe mise en place, par la Commission Européenne sur les produits expédiés depuis des pays qui ne sont pas dans l'Union Européenne. Tu ne comprends pas ? Je t'explique tout à travers un décryptage !

La fin des bons plans ?

Le 1er juillet 2021, les choses vont changer. En effet, les sites e-commerces qui expédient des produits depuis des pays hors UE, vont être assujettis à la TVA. Avant cette date, les colis dont la valeur marchande était inférieure à 22 euros étaient exonérés de la TVA à 20% ou 5,5% pour le taux réduit. Désormais peu importe la valeur marchande, tout le monde va devoir payer !

Avec la crise de la COVID, tu as peut être toi aussi sombré du côté obscur et passer ta vie à commander en ligne. Jusque là tout va bien, mais si tu continues, ton portefeuille risque de ne pas être d'accord. Avec cette nouvelle taxe, les prix des produits devraient eux aussi augmenter.

La fin de Wish, AliExpress et compagnie ?

Il se pourrait que certaines commandes voient leur prix augmenter de 30%, d'après Capital. Donc ouais ta robe à 10 euros sur Shein c'est cool, mais c'est terminé. Si tu vois un truc trop cool à 10 euros, tu le paieras maintenant 12 euros, sans les frais de port, évidemment.

Les augmentations vont dépendre de chaque plateforme. Il pourrait par exemple y avoir des frais de port plus conséquents, Amazon pourrait augmenter le prix de son abonnement Prime et d'autres pourraient tout simplement augmenter les prix des produits. Dans tous les cas, soit la plateforme en ligne facturera la TVA ou bien le service qui te livrera.

Du côté d'Amazon et d'AliExpress, tout semble ok et les entreprises se sont engagées à respecter la réglementation. Les vendeurs tiers ne respectant pas les règles se verront probablement bannir de la plateforme.

Avec cette taxe, l'objectif étant de lutter contre la fraude, mais aussi la concurrence déloyale entre les entreprises européennes et les autres !

Alors tu vas continuer à acheter ou en ligne ou tu vas bouger dans les commerces de ta ville ?