Alors... le confinement ok pourquoi pas on joue le jeu, le couvre-feu on a dit oui aussi, des tests PCR ? Allez on se fout leur coton-tige de trois mètres dans le nez pour leur faire plaisir. Mais là... à moins que ce soit ton kiff, on va se poser cinq minutes ensemble et en parler.

"Baissez vous s'il vous-plaît"

Ok on sait que la Chine a su stopper l'épidémie, que la vie est repartie à Wuhan, mais sans mauvais jeu de mots on peut dire que pour ça, ils sont rentrés dans l'intimité de leurs habitants (ahah). Seulement deux morts depuis mai 2020 c'est un peu, un rêve que la France n'est pas prête de vivre.

médecins en Chine
© Crédit photo : ANTHONY WALLACE AFP

La science a parlé. Selon les scientifiques chinois le test COVID est beaucoup plus fiable si il se fait par la voie... anale. D'après ces mêmes personnes le coronavirus resterait plus longtemps à cet endroit, on pourrait alors augmenter le taux de détection.

La prochaine fois que tu as un test PCR à faire je pense que tu pourras y aller avec le sourire, pense à ton frère chinois qui vit la même épreuve que toi mais dans un trou différent.

Le test ne sera pas généralisé

Pour le moment le test ne sera pas généralisé à l'international ni en Chine. Ce processus est réservé uniquement aux voyageurs arrivant de l'étranger et les cas à risques, soit une minorité de la population.

Aujourd'hui le test fait polémique. Il s'agit d'un écouvillonnage rectal, muni d'un coton tige de trois à cinq centimètres. Le prélèvement peut se montrer désagréable pour tous les acteurs, mais surtout humiliant selon certains patients.

Sur Twitter on ne parle que de ça aujourd'hui, entre tweets sérieux ou rempli d'humours, on a vu de tout passer et certaines nous ont bien fait rire.

Si t'as un test à faire lis bien, si c'est par prélèvement anal ou nasal parce qu'à une lettre prêt tu l'as dans le ....