Ce jeudi 7 janvier, Jean Castex, Premier Ministre et Olivier Véran, Ministre de la Santé, ont pris la parole pour la traditionnelle conférence de presse. Le sujet de cette dernière est sans surprise la COVID-19 et le vaccin. Après nous avoir souhaité la bonne année, le Premier Ministre entre dans le vif du sujet.

La situation sanitaire en France

Le virus circule légèrement moins en France, par rapport aux autres pays Européens. Ok, mais ce n'est pas pour autant que c'est la fête. Aujourd'hui on est à 15 000 cas quotidiens (bien loin de l'objectif de Macron et des 5 000 cas par jour).

Plusieurs pays européens ont d'ailleurs reconfiné comme le Royaume-Uni ou encore l'Allemagne. En France, pas de reconfinement prévu ... pour le moment ?

Les conséquences des différentes mesures mises en place en fin d'année, seront visibles la semaine prochaine (j'espère que tu as été sage au nouvel an).

Aujourd'hui, un lit de réanimation sur 2 est occupé par un malade de la COVID-19. À l'Est du Pays, la situation se dégrade plus rapidement, mais aussi dans certains territoires d'Outre Mer.

Les variantes de la COVID-19

Deux souches variantes de la COVID-19 ont fait leur apparition dans le monde, au Royaume-Uni et en Afrique du Sud. Ces dernières seraient plus contagieuses, que la COVID traditionnelle. Les deux variantes ont d'ailleurs déjà été observées en France, 19 cas au total.

Les symptômes de ces deux variantes seraient similaires à la COVID normale. Diverses mesures sont mises en place par le gouvernement français pour éviter leur propagation.

Il faut continuer les efforts déjà en place, mais se préparer au renforcement des mesures en fonction de l'évolution de la situation dans les prochains jours. Comme le dit Castex, "on est pas sorti d'affaire".

Pas de réouverture des lieux publics prévus

Il ajoute :

  • Tous les établissements actuellement fermés : musées, salles de théâtre et équipements sportifs, restent fermés jusqu'à la fin janvier. Des mesures seront prises pour une réouverture potentielle début février
  • les remontées mécaniques des stations de skis restent fermées. Un point sera fait le 20 janvier, pour une potentielle ouverture pour les vacances
  • l'Etat continuera d'accompagner les établissements fermés et acteurs impactés
  • la fermeture des restaurants et des bars est maintenu jusqu'à fin-février
  • jusqu'au 20 janvier, le couvre-feu est maintenu jusqu'à 20h, sauf dans les départements où ce dernier est passé à 18h
  • 10 nouveaux départements pourraient voir le couvre-feu passer à 18h, dès ce dimanche

Si le virus accélère, il faudra réagir et vite. Nous ne sommes pas à l'abris d'un potentiel confinement ou des mesures encore plus restrictives donc.

La campagne de vaccination en France

Jean Castex parle enfin du vaccin. Il précise que "oui la campagne a débuté tardivement", mais que cette dernière va être accélérée.

Tous ceux qui le souhaitent doivent pouvoir accéder au vaccin. Ainsi, plus de 200 millions de vaccins ont été pré-commandés et seront livrés tout au long de l'année. Cependant, tout le monde ne pourra pas être vacciné en même temps.

Les 15 millions de personnes âgées et souffrant de maladies chroniques doivent être vaccinés en priorité, car les plus à risque. Au total d'ici la fin du mois, 1 million de personnes seront vaccinés.

La phase 2 de la stratégie vaccinale a été avancée. Plusieurs catégories de personnes pourront être vaccinés dès lundi prochain, plutôt qu'en février. Notamment les personnes de 75 ans ou plus.

Une montée en puissance de la vaccination

Au total on devrait recevoir d'ici le milieu d'année, 225 millions de doses de 6 vaccins différents.

Alors qu'on t'expliquait il y a quelques jours, qu'une inscription au vaccin allait être disponible, cette dernière a été précisée par le Ministre de la Santé.

Pour se faire vacciner (dans un premier temps, les 75 ans et+), il sera possible de prendre rendez-vous par téléphone, mais aussi en ligne sur sante.fr.

Ensuite, une fois le rendez-vous pris, il faudra répondre à questionnaire de santé, puis un médecin devra vérifier et signer le questionnaire. Ensuite la vaccination sera faite ! Pour finir, le fait d'être vacciné sera entré dans la base de donnés "Vaccin Covid".

Ensuite, les 65 ans et plus pourront se faire vacciner. D'autres vaccins, avec un fonctionnement différent arriveront en France, avant mars. Ainsi, il sera possible de vacciner plus vite et plus de personnes.

Bref, on a rien appris de particulier, je me suis ennuyée, je te souhaite une bonne soirée.