Lyon est une jolie ville. Au détour d'une rue il n'est pas anodin de tomber sur du street art. Des petits ou grands tags, des artistes connus ou non, bref il y a de quoi faire. Durant le premier confinement, il y a eu une première édition du Murseum : une exposition en plein air dédiée au street art.

Démocratiser le street art dans les rues de Lyon

photo du Murseum à Lyon
©@Laesegur

Désormais, une seconde édition a lieu, organisée en accord avec la Mairie du 7ème. L'objectif est de démocratiser le street art.
Comme l'explique Masha, la créatrice "le but du Murséum c'est donc de faire un clin d'oeil aux musées, avec les cadres, et les cartels explicatifs et donc de rendre plus inclusif l'art urbain, le Street art, et ainsi d'inclure toute une partie de la population qui n'y avait pas accès notamment grâce aux explications. Mais aussi, de faire descendre le street art de la Croix Rousse dans le reste de Lyon et donc de le rendre plus accessible au reste de la population. "

Désormais, tu peux te rendre dans trois spots différents pour découvrir les différentes oeuvres. Il y a : le groupe scolaire Claudius Berthelier, l'école Françoise Héritier, et enfin les abords du parc Blandan, rue de l'Epargne.  Chaque spot comporte : des cartels explicatifs de l'oeuvre, avec un cadre, et une oeuvre inédite de chaque artiste.

photo des installations du Murseum à Lyon
©@Laesegur

Parmi les artistes de la seconde édition, on retrouve : Foufounart, Ofé, Dugdug, Iakhman, Barclay du Bon Pasteur, Boun.ka, Urbaine Amazone, S.E.D.L.E.X, Jalb, LØ, et Masha.