Pour échanger avec tes potes ou ta famille, tu utilises peut-être l'application de messagerie WhatsApp. Si tu viens de débarquer sur Internet, tu ne sais peut être pas que WhatsApp appartient à Facebook et donc à Mark Zuckerberg.

À compter du 8 février 2021 les conditions d'utilisation de l'application changent. Le plus important ? Tes données seront obligatoirement partagées avec Facebook et ses filiales.

Toujours plus de données pour Facebook

Alors que Facebook souhaite uniformiser son écosystème avec notamment une messagerie croisée entre Facebook, Instagram et WhatsApp, de nouveaux changement sont en cours.

Depuis quelques jours, plusieurs utilisateurs voient apparaître une pop-up dans WhatsApp, concernant les paramètres de confidentialité.

Cette dernière informe que les "conditions d'utilisation et la Politique de confidentialité de WhatsApp vont être mises à jour". Les points clés de la mise à jour portent sur deux choses :

  • le service WhatsApp et la manière dont les données sont traitées
  • la manière dont les entreprises peuvent utiliser les services hébergés par Facebook pour stocker et gérer leurs discussions WhatsApp

Ton compte supprimé si tu n'acceptes pas

Ces nouvelles conditions entrent en vigueur le 8 février 2021. Si tu n'acceptes pas, ton compte WhatsApp sera tout simplement supprimé et tu ne pourras plus utiliser l'application et donc envoyer de messages. En gros, tu n'as pas d'autres choix que de partager tes données avec Facebook.

Parmi les donnes partagées on retrouve : numéro de téléphone, données de transaction, adresse IP et les informations de ton appareil mobile.

Enfin, ça c'est pour les utilisateurs hors UE. Dans l'Union Européenne, les utilisateurs ne seront pas soumis aux mêmes règles. En fait, tu seras obligé d'accepter les nouvelles conditions d'utilisation, mais tes données ne seront pas partagées, sauf si tu échanges via l'application avec une entreprise utilisant les services d'hébergement de Facebook.

Une nouvelle pas si étonnante, mais dommage pour une application qui a toujours eu une politique de protection des données personnelles, différentes d'Instagram par exemple. Les messages sur WhatsApp restent cryptés, car ce n'est pas ce qui intéresse Facebook pour faire du biz.