C'est une nouvelle avancée face à la lutte contre le coronavirus. Après la possibilité de faire des tests sur nos téléphones, des chercheurs auraient mis au point un masque comprenant une couche textile qui exterminerait les virus, même celui dont il ne faut pas prononcer le nom.

Une découverte Made In France

C'est en effet une start-up française qui vient d'inventer ce produit, qui si l'on confirme ses propriétés, sera un produit révolutionnaire pour stopper cette pandémie.

Créé par la société BioSerenity, une annonce a été faite ce mardi 16 février dans laquelle ils expliquent que leur masque serait "filtrant et décontaminant".

Certifié FFP2, ce masque est toujours dans l'attente de sa certification chirurgicale qui impliquerait sa "capacité de bloquer et tuer les virus". Le verdict tombera dans un peu moins d'une semaine, le lundi 22 février.

Une étude prouvée ?

Plusieurs tests ont été réalisés afin de prouver ce qu'avançait les chercheurs de l’université et du CHU de Lille, de l’Inserm et du CNRS.

Chercheuse dans son laboratoire

Selon eux, les virus disparaîtraient à 99,9% en moins de cinq minutes. Pour le moment, la distribution se fera en priorité aux personnels soignants avant une commercialisation au grand public. Le tarif sera de 1,49€ pour le masque FFP2 et de 44 centimes pour la version chirurgicale.

C'est évidemment une avancée plus que déterminante qui permettra de reprendre tout doucement un cours de vie normal. On ose à croire que ce produit laissera une possibilité de réouverture pour les centres, les restaurants, les bars, les salles de sport, les cinémas, ...

Et toi, t'y crois à ce produit ?