Une semaine plus tard le moral va mieux, on oublie l'élimination de la France. Malgré ça, le monde du sport continue et l'Euro aussi. Du foot, du tennis et de la Formule 1 sont au programme du jour, c'est parti !

Les italiens favoris ?

C'est l'équipe la plus renversante de la compétition, ils sont sur une série de 32 matchs sans défaites. Leur dernière victoire en date ? Celle contre la Belgique en quart de finale de l'Euro (je suis ravi) !

Les hommes de Mancini se sont imposés 2-1 grâce à un but de Barella (31') et de Lorenzo Insigne (44'). Les belges réduisent le score juste avant la mi-temps (45+2) par l'intermédiaire de Lukaku sur pénalty, mais le score n'évoluera pas.

Insigne célèbres son but

Les italiens retrouveront les espagnols tombeurs des suisses (2-1 après tirs aux buts). Les suisses auront fait un parcours plus qu'exemplaire. Après avoir éliminé la France en huitième de finale, les suisses s'inclinent dans une nouvelle séance de tirs aux buts après avoir tenu pendant plus de 45 minutes à 10 contre 11.

Bon s'ils avaient tiré de la même façon contre la France je pense qu'on serait encore en course, mais bon... On peut tout de même les féliciter pour leur beau parcours. En attendant les italiens et les espagnols ont rendez-vous ce soir pour la première demi-finale à 21h.

De l'autre côté du tableau les anglais n'ont fait qu'une bouchée des ukrainiens avec une victoire sans conteste 4-0. Dans l'autre quart de finale, c'était une rencontre d'outsider avec un République Tchèque-Danemark qui s'est conclut par une victoire 2-1 des danois. Après le drame qu'ils ont vécu en début de compétition, les danois joueront leur demi finale de l'Euro mercredi soir à 21h contre les anglais. Mon coeur va pencher en leur faveur après toutes les complications qu'ils ont pu avoir, c'est la belle histoire de la compétition.

Les danois célèbrent leur but

Les français pas au rendez-vous

Triste nouvelle à Wimbledon, après un Roland-Garros fiasco du côté des joueurs français, on attendait Wimbledon avec plus d'espoir. Pourtant tous les français ont été éliminés avant même le troisième tour de la quinzaine, une fois de plus.

Ugo Humbert, je t'en parlais après son excellente préparation, on avait beaucoup d'espoir sur lui, mais malheureusement le tirage au sort en a décidé autrement.

Il affronte Nick Kyrgios au premier tour, le prodige du tennis qui aurait pu être numéro 1 mondial, gagner des Grand Chelem s'il s'entraînait un minimum. Kyrgios est comme ça, c'est un showman qui s'entraîne peu et qui n'avait pas mis les pieds sur un terrain de tennis depuis 5 mois en compétition.

Les deux hommes s'étaient déjà affrontés à L'Open d'Australie et c'était l'australien qui s'était imposé en cinq sets. Rebelote cette année Kyrgios vient à bout d'Humbert en 3h31 de jeu (6-4 4-6 3-6 6-1 9-7). Ça devait être le français qui nous fasse le plus vibrer, mais l'aventure s'est terminée bien trop tôt. Cependant son match était un pur plaisir à voir et le jeune français a un très bel avenir devant lui, rendez-vous à l'US Open.

Kyrgios et Humbert se saluent à la fin du match
©Peter Nicholls

Autre français qui aurait pu créer la surprise c'est Adrian Mannarino qui réalisait le match de sa vie face à Roger Federer. Le français peut même dire qu'il menait deux manches à une face au plus grand joueur de tous les temps sur herbe. Malheureusement sur un coup de défense le français glisse et se blesse au genou, 2 sets partout il est contraint à l'abandon avant même le début de l'ultime manche.

Mannarino à terre après sa blessure au genou

Une fois de plus le tournoi continue sans aucun représentant tricolore, dans le tableau masculin les quart de finales verront s'affronter :

  • Djokovic-Fuscovics
  • Kachanov-Shapovalov
  • Berrettini-Auger Aliassime
  • Federer-Medvedev ou Hurkacz

Dans la partie féminine :

  • Barty-Tomljanovic
  • Muchova-Kerber
  • Pliskova-Golubic
  • Jabeur-Sabalenka

Verstappen ne s'arrête plus

Après sa nouvelle victoire au Grand Prix d'Autriche, Max Verstappen prend 32 points d'avance sur Hamilton au classement général, lui qui finit quatrième à Spielberg devancé par son coéquipier Valtteri Bottas et la jeune pépite Lando Norris.

Ils n'ont rien pu faire, ce week-end Verstappen a survolé la course et n'a pas été inquiété une seule seconde. En pôle position, il a été en tête pendant tout le Grand-Prix et a distancé ses concurrents au fur et à mesure des tours. Véritable maitre à jouer il est cette saison inarrêtable sur le bitume, alors la question est, qui pourra l'empêcher d'être sacré champion du monde en 2021 ?

Verstappen debout sur sa Formule 1 après la victoire au Grand Prix

Seul pépin pour les Redbull ce week-end la sixième place de Sergio Pérez qui a fini dans les graviers après un accrochage avec Lando Norris lors du quatrième tour.