Après quelques semaines d'absence sur nos écrans, Jean Castex a fait son retour à la télévision. Alors que le confinement est supposé s'arrêter début mai, que les enfants et les plus grands doivent retourner dans les prochains jours à l'école, le Premier Ministre Jean Castex, le Ministre de la Santé, Olivier Veran et Jean-Michel Blanquer, le Ministre de l'Education Nationale ont pris la parole ce 22 avril 2021 pour faire un point sur la COVID en France.

La COVID-19 en France

La situation sanitaire s'améliore en France, malgré les 36 000 cas en France. Nous faisons face à une souche, le variant britannique. C'est ce qui explique que la baisse du virus est moins rapide.

Avec les nouveaux variants : Inde, Brésil, les contrôles vont s'intensifier pour les personnes qui vont entrer en France et venant du Brésil, Chili, Argentine, Afrique du Sud et Inde.

Les annonces de Castex

Dès ce lundi, tous les élèves de l'enseignement supérieur (en primaire) vont reprendre les cours. Des tests salivaires devront être faits dans les écoles. Les collèges et lycées reprendront en distanciel, dès lundi, puis à partir du 3 mai en distanciel.

Les auto-tests seront également déployés. Le personnel de l'éducation nationale pourra en profiter, ainsi que les lycéens (toute personne âgée de plus de 15 ans.)

Lorsqu'un auto-test est positif, ce dernier doit être confirmé par un test PCR (pour éviter les faux positifs etc).

La réouverture des lieux publics, musées, restaurants est prévue pour la mi-mai. Elle se fera cependant par étape, de manière progressive. Probablement par territoire, par type d'établissement etc.

À partir du 3 mai, sous réserve des conditions sanitaires, il n'y aura plus de limites de déplacement (on pourra aller voir la famille, les copains etc). Mi-mai, des lieux rouvriront, une liste sera fournie dans les prochains jours.

Le point sur la vaccination

La campagne de vaccination progresse, elle progresse bien. D'ici la fin de la semaine, 14 millions de personnes auront reçu la première dose. 2 millions et demi de personnes sont vaccinées chaque semaine. La vaccination peut se faire en centre, chez le médecin, le pharmacien et parfois même dans des bus.

La majorité des personnes vulnérables a été vaccinée. Pour la suite, d'ici mi-mai 20 millions de personnes seront vaccinés (première dose). La vaccination sera d'ailleurs ouverte aux plus de 50 ans. À la mi-juin, l'objectif étant d'avoir 30 millions de personnes vaccinées et surtout ouvrir la vaccination à tous, et donc nous !

Concernant Astra-Zeneca, Olivier Veran explique que ce vaccin "va stimuler le système immunitaire pour apprendre à reconnaitre le virus. Un vaccin en deux temps. Il peut donner des effets secondaires, mais aussi provoquer des thromboses. Des cas rares, 5 cas pour 1 million de personnes vacciné.

En France, Astra-Zeneca n'est proposé qu'aux personnes de plus de 55 ans.

Une prise de parole, pas très utile, mais qui nous donne espoir, comme toujours !