Pour certains étudiants, les jobs étudiants sont communs. Pour d'autre trouver un moyen de se faire de l'argent est une toute autre question. Certains pensent au dropshipping, d'autres ont des compétences comme le design, la rédaction, le community management et aimerait mettre ces compétences au profit d'entreprise. C'est là que le statut d'auto-entrepreneur (ou micro-entrepreneur) prend tout son sens.

Dans cet article je t'explique simplement comment créer ton statut (10 minutes max) et te présente les plateformes qui peuvent t'aider à trouver des missions en freelance, grâce à ton statut d'auto-entrepreneur !

Est-il possible de cumuler le statut d'étudiant et d'auto-entrepreneur ?

La réponse est un grand OUI ! Il n'y a pas de démarches particulières. Tu pourras alors créer ton entreprise pour exercer une activité libérale, artisanale ou commerciale.

Les conséquences sur les aides étudiantes

Par ailleurs,si tu t'inquiètes de la création de ton statut d'auto-entrepreneur sur les aides potentielles que tu perçois, do not worry. Si tu es boursier, cela n'aura pas d'incidence directe. Cependant, comme le montant de ta bourse est calculé sur les revenus de l'année n-2, il y aura un impact deux ans après avoir créé ton entreprise.

appartement à Londres
© Marcus Loke on Unsplash

Pour les APL, le calcul de cette aide est fait sur les 12 derniers mois. Un impact peut donc avoir lieu un an après la création de ton statut en fonction de tes revenus etc. Enfin, pour ce qui est de la prime d'activité, le montant pourra être réévalué en fonction de ce que tu gagnes !

Impôts et auto-entrepreneur, comment ça marche ?

Déjà il y a deux options, soit tu es rattaché au foyer fiscal de tes parents, soit tu ne l'es pas.

Si tu es rattaché au foyer fiscal de tes parents, les revenus que tu gagnes avec ta micro entreprise, s'ajouteront à ceux de tes parents. Ils devront déclarer les revenus que tu as perçus. Cela aura donc un impact sur le montant de leurs impôts.

Si tu n'es pas rattaché au foyer fiscal de tes parents, tu devras déclarer toi-même ce que tu as gagné, via la déclaration complémentaire (Cerfa 2042 C PRO).

L'astuce pour les impôts quand on est auto-entrepreneur

J'ai mon statut depuis plusieurs années maintenant, et il y a une chose que j'aurais adoré que l'on m'explique. Du coup, je vais t'expliquer ce qu'est le versement libératoire.

pistolet distributeur de billets

C'est un peu comme le prélèvement à la source, mais c'est surtout très intéressant. En fait, le versement libératoire te permet de payer chaque mois ou chaque trimestre (en fonction du moment où tu paies tes cotisations sociales), un pourcentage supplémentaire qui correspond au montant de tes impôts.

En fonction de l'activité exercée, le taux varie de 1 à 2,2%.

Pour profiter du versement libératoire, il faut en faire la demande (auprès du Centre de Formalités des Entreprises) et surtout que ton revenu fiscal de référence de l'année N-2 soit inférieur à 25 710 euros !

Les aides pour les étudiants auto-entrepreneur

Elle est pas belle la vie ? En tant qu'auto-entrepreneur, tu vas pouvoir bénéficier de l'ACRE.

L'ACRE te permet de réduire le montant de tes cotisations sociales au lorsque tu te lances en freelance. Le fonctionnement de cette aide a changé, mais voici comment elle fonctionne aujourd'hui.

L'ACRE, c'est l'aide à la création ou à la reprise d'une entreprise. Pour en profiter, il y a plusieurs possibilités, mais la plus importante pour toi est d'avoir entre 18 et 26 ans.

Pour en bénéficier, tu fais la demande au moment où tu crées ton auto-entreprise ou bien dans les 45 jours qui suivent le dépôt de ta demande et à l'URSSAF.

Concrètement, l'ACRE va te permettre en fonction de tes revenus de profiter d'une exonération totale des cotisations durant 12 mois ou bien d'une exonération partielle.

Comment obtenir son statut d'auto-entrepreneur en étant étudiant ?

La bonne nouvelle c'est que ce n'est pas compliqué et que de nombreuses ressources sont disponibles sur la création du statut d'auto-entrepreneur.

Le plus important à retenir c'est que tout se fait en ligne, qu'il faut ta carte d'identité et de sécurité sociale au moment de la création et le tour est joué !

La création de ton statut se fait sur sur le site autoentrepreneur.urssaf.fr. Tu devras te créer un compte.

Une fois dessus, tu cliques sur "créer mon auto-entreprise". Ici, tu vas devoir remplir plusieurs champs avec tes informations, des données sur ton entreprise etc.

Le domaine d'activité de la micro-entreprise

L'une des premières informations à entrer, c'est le domaine de ton entreprise. En général, il faudra sélectionner "Activité des consultants et des conseils". Dans la case "Activité" tu devras taper conseils aux entreprises.

Ensuite, il faudra ajoute tes informations personnelles. Pour la domiciliation de l'entreprise, tu peux mettre l'adresse de tes parents ou bien l'adresse où tu vis.

Quand ta déclaration est complète, cette dernière est envoyée au CFE. Sous 8 à 15 jours tu recevras ton numéro de SIRET (essentiel pour facturer d'autres entreprises).

Où trouver des missions en freelance ?

Se lancer en freelance avec son statut d'auto-entrepreneur peut faire peur. Il existe de nombreuses plateformes facilitant la tâche, si tu n'as pas déjà quelques pistes. Ne t'étonnes pas si tu connais un peu le milieu du freelance, tu ne trouveras pas Fiverr ou 5euros.com, l'idée c'est pas que tu te brades.

1- Malt

logo malt

Si tu as une spécialité en particulier, tu peux t'inscrire sur Malt. C'est un peu la référence pour trouver une mission freelance.

Il faut compléter ton profil, avec un maximum d'informations sur ce que tu proposes, ce que tu fais ou ce que tu as déjà fait. Ensuite, tu indiques ton taux journalier moyen (TJM aka ton prix).

2- Upwork

Dans le même genre tu as la plateforme Upwork. Si tu es bilingue c'est un peu the place to be.

3- Crème de la Crème

Le modèle de cette plateforme a bien évolué, mais comme le nom l'indique, Crème de la Crème propose la Crème. Des missions en tout genre avec de beaux clients comme L'Oreal, Groupama, Sodexo...

4- StaffMe

StaffMe c'est la plateforme qui met en relation de jeunes freelances étudiants avec des entreprises. Les missions sont diverses et variées avec une rémunération minimum à 13,20 euros de l'heure.

5- Les autres plateformes

Parce que tu as compris l'idée et qu'il existe un grand nombre de plateformes, je te mets juste en dessous une liste de site sur lesquels tu pourras trouver des missions en freelance, en tant qu'étudiant !

Je pense qu'avec tout ça tu as les informations essentielles pour prendre ton statut d'auto-entrepreneur en parallèle de tes études ! Tu pourras ainsi développer tes compétences, te faire de l'argent et qui sait devenir un freelance à temps plein !