Ah le CBD, cette molécule extraite du cannabis fait couler beaucoup d'encre. Vendue dans les tabacs, les dérivés sont nombreux. Certains l'utilisent en cuisine, d'autres dans les cosmétiques et c'est à présent le tour du vin ! En effet Burdi W est le premier vin, un bordeaux précisément, français !

Un bordeaux qui casse les codes

Sans surprise c'est un bordelais qui s'est posé sur le sujet ! Comme l'explique Raphaël De Pablo à BFM, "on garde l'effet classique de l'alcool, mais on rajoute l'effet relaxant, détente". Légalement, il ne s'agit pas de vin, mais d'une boisson aromatisée à base de vin. Dans une bouteille de vin, il y a 250mg de CDB.

Le chanvre utilisé dans Burdi W est produit en France, sans le sud-est. L'extraction se passe en Allemagne, parce qu'en France ce n'est pas légal ! Et oui, pour info, en France la culture et la commercialisation sont possibles, mais c'est tout. Cela n'est possible que pour les graines et les fibres.

Un vin au CBD made in France et collectif !

Burdi W chanvre

Avec l'ampleur que prend le CBD, des évolutions sont à prévoir dans les prochains mois au niveau de la législation.

Avec ce vin au CBD, l'idée étant d'attirer les jeunes à s'intéresser au vin. Seul hic ? Le prix. Une bouteille de Burdi W coûte 35 euros, ça pique un peu !

Le projet a d'ailleurs été financé grâce à Kiss Kiss Bank Bank et a récolté près de 60 000 euros sur les 3 500 euros demandés, preuve de l'engouement !