Les sauveurs de la crise sanitaire mondiale travailleraient donc dans des laboratoires pharmaceutiques. Alors que la Russie travaillait sur son vaccin et semblait être en bonne voie, une bonne nouvelle vient tout chambouler ! Un vaccin en cours de test serait efficace à 90% pour prévenir et protéger du virus de la COVID-19. Donc si tu es confiné chez toi à te ronger les ongles 15 fois par jour en te disant « quand-est-ce que ce virus va me tomber sur le museau » ou que tu fais partie de la team tapage de pieds par terre parce que t’en peux plus du triangle infernal : Lit - Canapé - Tapis de sport, chillllll, tu vas bientôt devoir affronter ta deuxième plus grosse angoisse ! L’aiguille, pour te faire injecter le sérum anti-pandémique.

Un vaccin contre la COVID-19 efficace à 90%

Les deux sociétés qui ont mis au point le prochain vaccin qui va tous nous sauver sont des sociétés pharmaceutiques américaines et allemandes (Pfizer et BioNTech). Elles entrent dans la troisième phase de test avant homologation pour leur vaccin contre la COVID-19 qui d’après elles, est efficace à 90%.
Les premiers résultats montrent que les patients ont été protégés sept jours après la deuxième injection des deux doses, et 28 jours après la première. Ils estiment pouvoir fournir 50 millions de vaccins avant la fin de l’année 2020 et jusqu’à plus de 1,3 milliard en 2021. Les deux sociétés vont faire une demande d’utilisation d’urgence d’ici la fin du mois.

Une première bonne nouvelle dans cette année 2020 bien pourrie, surtout pour nos copains les soignants qui pourront donc être vaccinés avant la fin de l’année si tout se passe bien. Donc si tu envisages une reconversion étudiante depuis que tu as eu le temps de te remettre en question avec le confinement numéro 2, te rapprocher de cette industrie est peut-être une bonne solution. À bon entendeur...