Cet article n’est pas une blague promis, enfin un peu. Le titre peut faire sourire et les antis-drogues auront envie de m’insulter. Tant pis je prends le risque. Une étude canadienne a souligné que certaines substances présentes dans la MDA permet d’améliorer l’empathie et donc pourrait être une solution pour les problèmes conjugaux !

La drogue pour sauver les relations de couple ?

La MDMA c’est une drogue, connue sous le nom bien complexe de 3,4-méthyl énedioxy méthamphétamine, aussi appelée ecstasy.

Au cours d’une étude, six couples « présentant des niveaux de satisfaction de base variables dans leur relation » ont participé à une étude. L’un des partenaires était atteint du syndrome de Stress Post-Traumatique (SSPT).

Les deux membres du couple ont ainsi reçu de la MDMA durant deux sessions, ainsi qu’un autre médicament tout en suivant un protocole durant une semaine.

Bonne nouvelle : la prise de MDMA n’a engendré aucun effet indésirable grave. Au contraire, il y a eu des améliorations sur les troubles liés au SSPT et même une baisse des syndromes.

Une prise de drogue qui libère la parole et évite de ressentir la douleur

Les couples ont parlé plus librement de leurs expériences douloureuses, sans ressentir la douleur.

Ainsi, il a été constaté « des améliorations significatives de l’adaptation et du bonheur dans la relation avec le patient et le partenaire« . La MDMA permet de mieux « comprendre le point de vue de l’autre« .

L’auteur de l’étude Candice M Monson ajoute « il semble que la psychothérapie assistée par la MDMA puisse engendrer de l’empathie et une connexion, ouvrant une voie pour se rappeler pourquoi les deux partenaires se sont rencontrés en premier lieu et un désir de comprendre l’autre. »

Pour faire simple, la MDMA peut aider à se sentir mieux et donc à faciliter les relations à 2 !