C'est l'histoire d'un Président, Florentin Perez et ses 11 apôtres, qui ont voulu changer le football, pour remplir leurs poches. Ok je me positionne d'un côté, mais bon, je pense que 90% des supporters sont d'accord avec ça.

Un week-end et puis s'en vont

Pour ceux qui ne savent pas ce que c'est, tout est expliqué dans le dernier article de la 3ème mi-temps. Si t'as la flemme de retourner le lire je te fais un petit résumé.

La Super League regroupe douze grands clubs, une compétition privée pour suppléer la Ligue des champions. Au total, il y aura 20 équipes, dont douze «clubs fondateurs» dévoilés lundi, plus trois autres «clubs fondateurs» encore à définir, plus cinq qualifiés chaque année «sur la base de leurs résultats de la saison précédente». 

Les clubs sûrs d'y participer étaient : Manchester United, Liverpool, Arsenal, Chelsea, Manchester City, Tottenham, FC Barcelone, Real Madrid, Atletico Madrid, Juventus, AC Milan, Inter Milan.

Echarpes de clubs anglais

La déroulement de la compétition : 

  • Phase de groupe avec deux poules de dix clubs chacune, avec des matchs aller-retour se disputant le mardi, mercredi et jeudi, comme un championnat
  • Les trois meilleures équipes de chaque poule seront qualifiées pour les quarts de finale. Les équipes classées 4e et 5e dans chaque groupe s’affronteront en barrage aller-retour pour déterminer les deux derniers qualifiés pour les quarts
  • Les quarts de finales et demi-finales se disputeront ensuite en matchs aller-retour. Le vainqueur sera désigné à l’issue d’une finale sur terrain neutre, fin mai

Pourquoi est-elle autant critiquée ? Car cette ligue ne prendra pas en compte le mérite sportif. Les 15 clubs formateurs, qu'ils soient bons ou mauvais, seront présents chaque saison, et seulement 5 clubs qui le méritent pourront aspirer à les rejoindre pour une seule saison. Le mérite sportif ne sera donc plus d'actualité et seul le rapport à l'argent sera préconisé.

Affiche de propagande contre la super league

Une réunion au sommet a eu lieu mardi soir.

La réunion s'est bien passée

Après les nombreuses critiques à répétitions, venant de joueurs, clubs, journalistes, présidents, nations, une réunion au sommet s'est tenue mardi soir, le 20 avril.

Tout le projet s'est effondré seulement quelques heures après une manifestations de supporters à Londres, en amont du match entre Chelsea et Brighton. Tous les clubs anglais ont décidé de se retirer de la Super League, un projet mort-né. Pourtant, jusqu'à 22h30, aucun club n'avait officiellement annoncé son retrait, mais les rumeurs se multipliaient sur les réseaux sociaux.

Manifestation des supporters
©Adrian DENNIS / AFP)

Dès son annonce, cette ligue n'a cessé d'être critiquée, lorsque les attaques se sont multipliées, tous les clubs anglais se sont retirés en l'espace de quelques heures. Cet évènement a pris tellement d'ampleur que les gouvernements de plusieurs pays concernés par cette réforme s’étaient rejoints en une voix commune.

De nombreuses personnalités influentes du milieu ainsi que des joueurs avaient également fait part de leur dégoût. La FIFA de Gianni Infantino a même apporté son soutien à l’UEFA, la Super League partait très très mal.

Pourtant, elle n'est pourtant pas encore morte. Le président du Real Madrid a annoncé à la radio espagnole Cadena Ser que la compétition était « en stand-by ».

Le président du Réal Madrid en réunion

Interviewé sur une chaîne espagnole, une question s'est posée, pour savoir si on doit l'appeler président du Real Madrid ou président de la Super League, Florentino Pérez n'a pas hésité et en a profité pour se mettre du côté de la victime : « Non, non. Président du Real Madrid, c'est bien ? » 

« Je n'ai jamais vu une telle agressivité de la part du président de l'UEFA et de la part de présidents des ligues (...) On aurait dit qu'on voulait tuer le football, qu'on venait de lâcher une bombe atomique, alors qu'on essayait simplement de sauver le football ».

Mercredi matin le patron de l'UEFA, a exprimé son contentement, quant au retrait des six clubs anglais. "L'important maintenant est d'aller de l'avant, de rebâtir l'unité dont ce sport jouissait auparavant, et d'avancer ensemble".

Et toi, t'en penses quoi ?